mercredi 20 décembre 2006

Time Magazine, Person of the year: YOU !


Découvrez la Cover Story en cliquant ici

Cyber Cristal pour Kraft/Carte Noire au Festival de Méribel


Le site : http://www.dunoirnaitledesir.com/

vendredi 15 décembre 2006

Expo au musée de la pub consacrée à la photographie publicitaire en France


© Jeanloup Sieff


© André Martin


© Dimitri Danoliff

Avec cette exposition consacrée à la photographie publicitaire en France, de sa naissance dans les années 1930 jusqu’à nos jours, le musée de la Publicité veut rendre ses lettres de noblesse à un secteur de l’histoire de la photographie méconnu et donner une légitimité à ces photographes trop souvent considérés comme de simples exécutants de commandes. Ce constat est encore vrai aujourd’hui quand on voit qu’ils sont les oubliés des ouvrages et des lieux d’expositions consacrés à la photographie.
Source

IFOP : Observatoire 2006-2007 de la netcampagne présidentielle

Multiplication des sites et forums de discussions politiques, mise à disposition de plate-formes militantes de blogs, campagnes de marketing politique inédites, achats de mots-clés, adhésions en ligne… l’irruption d’Internet dans la vie politique française impacte fortement une communication politique encadrée par un dispositif juridique ayant jusqu’à présent laissé très peu de place à l’innovation dans ce domaine.

Dans ce contexte, et pour mieux évaluer l’impact d’Internet sur le rapport des Français à la politique à l’aune de la campagne présidentielle, l’Ifop en partenariat avec le Panel Maximiles a réalisé, dans le cadre de son « Observatoire 2006-2007 de la netcampagne présidentielle » une première enquête sur les pratiques politiques des internautes français.

Voir la présentation PDF

Draft FCB remporte le Grand Cristal du marketing relationnel et promotionnel




A l'issue de ses délibérations, le jury du Cristal du marketing promotionnel et relationnel a décerné son Grand prix à Draft FCB pour la campagne INPES Toxic Corp. Par outils de com, le jury a récompensé, en Mailing, Rapp Collins Paris pour la stratégie d'acquisition en marketing direct pour le livret épargne orange (annonceur : ING Direct). En Street Marketing, c'est
Saatchi & Saatchi qui rafle la mise pour Toyota Prius-gazon (annonceur : Toyota). Le Online consacre une nouvelle fois DraftFCB pour INPES Toxic Corp (annonceur : INPES), tandis que la promotion récompense Publicis Dialog pour SFR Hold up (annonceur : SFR). Dialog s'est également distinguée en Publicité Response pour Crétin.fr (annonceur : Free). Enfin, le Réseau revient à Tequila pour Mini up (annonceur : Mini Financial Services). Le jury était coprésidé par Catherine Michaud, présidente de K Agency 360 et Jeabn-Paul Baradel, dg Danone CRM Unit.
Source : CB News

mercredi 13 décembre 2006

Canal + lance canalsapin.com réalisé par BETC Euro RSCG


Canal + a lancé un site internet événementiel dédié à Noël.
Animé par Omer et Fred ce site est destiné à souligner les promotions de fin d'année de Canal + le bouquet...
Le site

The Favourite Website Awards People's Choice Award 2006 is on!

Les votes sont ouverts à l'adresse suivante :
http://www.thefwa.com/FWAvote2006/

Fermeture des votes le 14 Janvier 2007 à 12.00 p.m. GMT.
Il y a 12 websites en shortlist, ce sont les sites du mois de The FWA.
Les résultats seront annoncés sur le site FWA le 15 Janvier 2007.

Le Festival de Méribel ouvre ses portes / 12-17 décembre 2006


http://www.festivaldufilmpub.com/

Le Festival de Méribel ouvre ses portes.
La 6e édition du festival de la publicité de Méribel vient de débuter sous la présidence de Kevin Roberts, CEO Worldwide de Saatchi & Saatchi.Quelque 1600 campagnes en compétition pour les différents Cristal ((Cyber, Marketing relationnel et promotionnel, Media, Film, Affichage et Presse magazine, Production, Humour) vont être jugées jusqu'au 16 décembre. Avec ce soir une première remise de prix : celle du Cyber Cristal.

mardi 12 décembre 2006

TBWA vs Saatchi & Saatchi à New York par le marketing viral !

Saatchi & Saatchi viennent de refaire leur immeuble de New York, par contre ils n'ont pas pensé à vendre l'espace publicitaire de l'échafaudage et voilà le résultat !
Source : Marketing Alternatif

Havas sur les plates-bandes de Publicis

Le groupe vient d'arracher à son concurrent historique plusieurs de ses budgets phares comme EDF, RATP ou SFR. Mais la partie n'est pas encore terminée.

Si l'on devait recourir à une métaphore enfantine, l'affrontement inattendu qui oppose, depuis début 2006, Maurice Lévy, patron de Publicis, et Vincent Bolloré, aux manettes d'Havas, pourrait évoquer le célèbre conte de Grimm « Blanche-Neige ». Depuis 2000, en effet, date du rachat du réseau Saatchi & Saatchi par Publicis, le patron du quatrième groupe mondial de publicité pouvait, sans émoi particulier, interroger le miroir du microcosme. Lequel lui répondait sans hésiter : « Sur le seul territoire français, vous n'avez aucun concurrent en mesure de vous bousculer, encore moins de vous inquiéter. »
Mais, paradoxalement, le gain du budget BtoC Orange par Marcel, filiale de Publicis, en mars 2006, a paru tout à la fois marquer l'apogée du groupe de Maurice Lévy... et le début d'une offensive impromptue de Vincent Bolloré, alors qu'Havas avait semblé remiser depuis trois ans toute velléité de résistance à son concurrent historique. L'agence Leg, pilotée par Gabriel Gaultier, vient en effet de remporter le compte SFR, le deuxième opérateur de téléphonie mobile en France (144,5 millions d'euros investis entre janvier et octobre 2006, source TNS Media Intelligence), un budget historique de Publicis.

L'arrivée d'Orange (125,3 millions d'euros investis sur la même période) au sein du groupe Publicis, qui gérait son concurrent SFR depuis dix ans via Publicis Conseil, a certes été le détonateur majeur de ce départ. Mais le fait que Vincent Bolloré ait mis sur les starting-blocks deux de ses meilleures structures - Leg, célèbre pour la qualité et l'impertinence de sa saga Eurostar, et Euro RSCG BETC, jugé comme la plus créative de ses structures - en dit long sur les appétits industriels de l'ex-« petit prince des médias ». Même si le gain du budget SFR ne se résume pas à un affrontement entre l'agence Publicis, qui a choisi de se retirer de la compétition à mi-parcours, et sa concurrente Havas, dont la filiale Leg devait faire oublier l'échec de sa gestion du budget Citroën. TBWA (Omnicom), qui figurait en finale, et Ogilvy (WPP) se seraient révélées des concurrentes encombrantes.

Management déterminant
Il n'empêche : Vincent Bolloré vient de franchir une marche supplémentaire. La semaine dernière déjà, son agence MPG s'est emparée de la place de numéro un sur le marché français de l'achat et du conseil médias, ravissant la place de leader à Carat (Aegis), dont Vincent Bolloré est aussi l'actionnaire de référence. Enfin, coup sur coup et à marche accélérée, son agence corporate Euro RSCG C&O a décroché ces derniers mois les budgets EDF (un compte de 60 millions d'euros générant une marge nette d'environ 200.000 euros pour l'agence), RATP (20 millions d'euros de budget et une marge de 150.000 euros) et la communication BtoB d'Orange (un budget compris entre 15 et 20 millions d'euros et 150.000 euros de marge également), sans parler d'une partie des budgets Sanofi-Aventis, Alcatel-Lucent et de l'achat d'espace de Peugeot, regagné.

Bolloré disposerait-il de recettes inédites ? « Vincent Bolloré n'a pas «fait» Euro RSCG C&0 : l'agence domine le marché de la communication corporate depuis cinq ans, intervient Laurent Habib, son président depuis mars 2006. Mais les choses se sont accélérées cette année avec le lancement de trois compétitions - Orange, EDF et RATP - dont nous savions qu'elles seraient clefs puisque, outre leur montant financier, il s'agissait de consultations à la fois très stratégiques et à forte tonalité politique. » Mais Laurent Habib juge aussi que le mode de management humain de Vincent Bolloré s'est révélé déterminant : « Lorsque Alain de Pouzilhac était aux commandes d'Havas, nous disposions d'une indépendance d'action qui confinait à l'isolement. Là, nous avons la sensation que Vincent Bolloré est derrière nous : c'est lui qui a pris son téléphone pour nous annoncer que nous avions remporté EDF, RATP et SFR. Ce n'était jamais arrivé auparavant. »

Havas est-il pour autant sur le point de déstabiliser Publicis ? Ce serait aller un peu vite en besogne. Côté Havas, tous les chantiers sont loin d'être finalisés, et la fusion annoncée entre les agences Devarrieuxvillaret et Scher Lafarge, censée créer un pôle supplémentaire d'attractivité avec, à la clef, un budget majeur, Citroën, semble reportée sine die pour cause de conflits de personnes. Inversement, la situation du groupe Publicis est moins linéaire qu'il n'y paraît. Outre la perte du budget SFR et son absence en finale des grands matchs de la rentrée (RATP, EDF...), le réseau en France a dû, certes, affronter les départs des présidents de Publicis Conseil et de l'agence Marcel. De mauvaises nouvelles qui ont fait chuter le titre Publicis quand l'action Havas connaissait, elle, un renouveau aussi inattendu que spectaculaire. En quelques semaines, Publicis a ainsi perdu jusqu'à 10 % par rapport à son niveau atteint fin septembre, l'équivalent de plusieurs centaines de millions d'euros de capitalisation boursière. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, le groupe avait fait état de performances bien inférieures aux prévisions pour le troisième trimestre et modéré son optimisme pour la fin de l'année, « aggravant » son cas aux yeux des investisseurs.

Réaction exagérée
La réaction de la Bourse n'en a pas moins été jugée exagérée : Publicis étant une société française cotée à Paris, chaque nouvelle - a fortiori mauvaise - provenant de son marché originel est « surinterprétée » par les investisseurs, alors même que le groupe ne réalise plus que 10 % de son chiffre d'affaires en France. Idem pour Havas, mais en sens inverse : chaque bonne nouvelle en provenance de son territoire d'origine a été très bien saluée par la Bourse, alors que les montants en marge brute des contrats gagnés ne pèsent pas beaucoup au niveau de l'ensemble du groupe.

Plus troublant, peut-être, c'est au moment même de ce « creux » boursier que des rumeurs provenant des Etats-Unis ont réapparu sur un supposé intérêt de Publicis pour le troisième holding mondial, l'américain Interpublic (FCB, McCann, Lowe), qui sort à grand peine d'un long tunnel. En parallèle, certains ont même évoqué le rachat dans un premier temps de la totalité du réseau par Publicis ; puis sa revente par appartements, Publicis conservant McCann, cédant FCB à Vincent Bolloré et « liquidant » Lowe, en situation financière délicate. Evoquées par « Ad Age », la bible du secteur aux Etats-Unis, et par le « New York Post », ces rumeurs ont été démenties d'un même élan par Maurice Lévy et par Michael Roth, directeur général d'Interpublic. Mais leur degré de précision - les deux articles évoquaient la tenue d'un conseil de surveillance de Publicis afin d'autoriser l'ouverture de discussions avec Interpublic en vue d'une offre - a jeté un certain trouble. « Publicis a besoin d'effectuer une nouvelle opération d'envergure pour redonner confiance aux marchés et doper son cours de Bourse », estiment alors certains analyses. Et, de fait, l'opération est de poids - Interpublic pèse 5,4 milliards de dollars en Bourse - et pourrait parfaitement être assumée par l'excellente santé des ressources financières du groupe de Maurice Lévy. Le nouvel ensemble « Interpublicis », comme l'a déjà baptisé ironiquement la presse américaine, aurait un poids équivalent à celui d'Omnicom, le leader mondial. De quoi, une fois encore, rebattre les cartes.

Source : Les Echos du 12/12/2006
GRÉGOIRE POUSSIELGUE ET VÉRONIQUE RICHEBOIS

Marketing viral pour Nike

MPG Spain a eu le titre de Best Media Agency pour la troisième année consécutive par le magazine Control Magazine Premio, et Media Contacts Spain a gagné 2 EFFI awards, dont 1 Gold pour la campagne de marketing viral Nike avec Ronaldo.



jeudi 7 décembre 2006

Lancement de la chaine d'information "France 24" par Alain de Pouzilhac

La chaîne française d'information internationale en continu sur les rails.
FRANCE 24 a réussi son lancement, hier soir, à la seconde pile du compte à rebours, par un simple basculement de manette en régie de son président, Alain de Pouzilhac, depuis les studios d'Issy-les-Moulineaux, dans la banlieue de Paris. Un geste pas franchement innovant, mais une image symbolique en guise de cadeau de naissance : une courte interview de Jacques Chirac, venu visiter les locaux quelques heures plus tôt sous la menace de plusieurs centaines d'intermittents du spectacle. Le président de la République, accompagné par celui de France Télévisions, Patrick de Carolis, et par celui de TF1, Patrick Le Lay, a jugé « indispensable qu'un grand pays comme la France puisse avoir son regard sur le monde et diffuser ce regard ». Interrogé sur l'impartialité de la chaîne, le président de la République a assuré que, « s'il y avait le moindre souci, ce serait la certitude de l'échec » car « elle ne serait pas crédible ».
Le site

MPG devient la première agence médias française pour la première fois de son histoire

"Une vraie satisfaction et une étape importante dans la vie de l'entreprise". C'est par ces mots que Bertrand de Lestapis, le président de MPG accueille l'annonce de la première place de l'agence médias du groupe Havas dans le dernier classement Recma des agences médias en France. Avec un volume d'activité estimé à 3,36 Mds€; en 2006, MPG détrône ainsi pour la première fois Carat (3,137 Mds€;), la filiale d'Aegis Media. "L'agence a été créée à partir de rien en 1988, rajoute M. de Lestapis. 18 ans après, cela fait forcément plaisir de se retrouver n°1 sur le marché. Mais ce n'est qu'une étape et il reste encore beaucoup de défis à relever notamment concernant l'impact des nouveaux médias numériques sur le marché de la communication." Cette année, l'agence du groupe Havas a pu compter notamment sur le gain du budget Danone, estimé à 300 M€;. L'agence OMD (Omnicom) conserve sa troisième place avec un volume d'activité estimé à 1,49 Mds€;. Au niveau des groupes, Aegis Media reste en tête (3,73 Mds€;), devant Havas (3,36 Mds€;) et Group M (2,48 Mds€;).

Le site de l'agence

mercredi 6 décembre 2006

Cent trente campagnes françaises short-listées aux Eurobest

Parmi les 4 907 inscriptions enregistrées aux Eurobest Awards, dont le jury est actuellement réuni à Londres, 922 ont été retenues en short-list. L'Allemagne place 227 entrées, la France 130, la Suède 108, la Grande Bretagne 96 et la Belgique 77. La France est présente avec 36 films (sur les 161 retenus), 52 annonces presse (vs 311), 34 affiches (vs 202), 8 campagnes interactives mais aucune en radio ni en marketing direct. Les résultats définitifs seront communiqués vendredi.

Les assiettes contre la faim ! Vente aux enchères : 3ème édition

Pour la 3ème édition de l'opération d'Action contre la faim de grands noms de l'art contemporain s'associent à l'association en créant des assiettes, pièces uniques, qui seront vendues aux enchères pour la soutenir sur www.actioncontrelafaim.org. Ainsi Sonia Rykiel, Pierre et Gilles, Nelly Biche de Bère, Robert Combas, Orlan, Bernard Chenez et beaucoup d'autres participent et quelques unes des pièces atteignent déjà des sommes importantes comme celle de Christina Lacroix estimée en ce moment à 825 €; ou celle de Castelbajac qui atteint les 100 €.
Le site

La publicité en ligne représentera 10% du marché mondial dans trois ans

Internet a plus que jamais le vent en poupe! Selon une étude de ZenithOptimedia, le marché de la publicité en ligne devrait augmenter sept fois plus vite que le marché de la publicité traditionnelle (presse, télévision, radio, affichage). Et les dépenses liées à l'e-publicité devraient représenter 10% du marché total en 2009, soit 42 milliards de dollars contre 24 milliards cette année.

Par ailleurs, les investissements publicitaires sur le Web devraient progresser de 28,2% en 2007, alors que les autres supports publicitaires ne devraient augmenter que de 3,9%.

La part de marché de la publicité dans les journaux et les magazines devrait inégalement décliner entre 2006 et 2009 : 27,3% de parts de marché en 2009 pour les journaux contre 29,1% en 2006 et 12,5% de parts de marché pour les magazines en 2009 contre 12,9% en 2006. Avantage aux magazines, donc.

La part de marché de la publicité sur la radio atteindrait 8% en 2009 contre 8,4% en 2006. En revanche, le cinéma et l'affichage devraient voir leurs parts de marché augmenter entre 2006 et 2009 (de 0,4 à 0,5% et de 5,4 à 5,9%).

(Atelier groupe BNP Paribas – 05/12/2006)

mardi 5 décembre 2006

La pub de "France 24" par l'agence Marcel (Publicis)

People Power : Comment le web a changé ma vie par Publicis Net


People Power

Gillette propose aux internautes de présenter son nouveau spot publicitaire


Pour le lancement de Gillette Fusion, sa solution complète de rasage, Gillette s'est associé à TF1 Publicité pour proposer aux visiteurs de Wat.tv, le site communautaire de TF1, de réaliser une vidéo de présentation de son nouveau spot publicitaire qui sera diffusé le 1er janvier sur TF1. Les candidats, qui peuvent visionner le spot depuis le 20 novembre sur un espace dédié du site, doivent réaliser une vidéo d'une durée maximale de 20". Ils ont jusqu'au 14 décembre pour soumettre leur oeuvre. Le lendemain, un jury constitué de représentants de l'annonceur, de TF1 et de l'agence CLM BBDO qui a réalisé le spot, choisira la vidéo gagnante.

Eurostar lance son London Coming 2



Après une première édition le 20 septembre dernier, Eurostar organise une nouvelle fois son London Coming, sous le signe du shopping. La mise en place opérationnelle de l'événement est signée Magic Garden. Les 9 et 10 décembre, l'atelier Richelieu à Paris réunira 25 boutiques éphémères de créateurs anglais, dans une ambiance très londonienne. Outre ces journées ouvertes au public, Eurostar orchestre la journée de lancement le 8, avec en point d'orgue un concert privé de The Shoppings, The Servant et DJ Set. Des places sont à gagner sur le site eurostar.londoncoming.fr

lundi 4 décembre 2006

Faut-il définir le Web 2.0? Rencontre avec Tim O'Reilly, "révélateur" du Web 2.0

Cette rencontre avec Tim O’Reilly a eu lieu dans le cadre d’un projet de livre sur le Web 2.0, coproduit par L’Atelier et Transnets. En effet, Francis Pisani, journaliste et bloggeur reconnu sur le site du Monde, et L'Atelier US avons décidé il y a quelques semaines de lancer l’écriture d’un livre sur La dernière tendance d’Internet : le Web 2.0. Et d’ouvrir le débat, pendant l’écriture du livre.

Les lecteurs de l’Atelier retrouveront d’ici sa parution, en avril 2007, des articles de fond, des questions, des propositions sur le site de L’Atelier. Ils retrouveront sur le blog Transnets, des billets et la possibilité de commenter et d’apporter leur contribution à la réflexion en cours.

Le Web 2.0 tire son essence des effets de réseau et de "l’intelligence collective", dont il nous faudra débattre. Il fallait donc placer ces phénomènes au cœur de la rédaction. Grâce au blog, c’est possible…

Le livre paraîtra en avril, au Village Mondial. A suivre...

Ecrire sur le Web 2.0 sans parler de Tim O’Reilly, le « révélateur » du phénomène, tient de la gageure. Il a accepté de rencontrer l’Atelier et Transnets dans ses bureaux de Sébastopol, au cœur de la Napa Valley (la région viticole au nord de San Francisco), pour nous aider à la préparation de notre livre.

Tim O’Reilly est le fondateur et dirigeant d’une célèbre maison d’édition technique et organisateur de conférences : le groupe O’Reilly. Il est aussi celui par qui est arrivé l’expression "Web 2.0". Si, pour être parfaitement juste, c’est un de ses collaborateurs qui a forgé l’expression, Tim O’Reilly qui l’a popularisée en organisant la première conférence Web 2.0, à San Francisco, en octobre 2004, et en posant les premières bases du concept, dans un texte fondateur qu’on peut retrouver sur son blog.

Parmi les moments forts de l’entretien, que nous reprendrons dans le livre à paraître, nous avons demandé à Tim O’Reilly de préciser sa définition du Web 2.0.

Le Web 2.0 est un fait, une nouvelle ère. Il n’a donc pas de définition...

"Les définitions sont des constructions de langage pour expliquer des choses. Or, le web 2.0 n’est pas vraiment une chose. C’est plutôt la description d’un "tipping point (1)", de ce moment où un phénomène un peu unique et isolé devient commun et se généralise. Une sorte de point de rupture et de passage à une nouvelle ère, avec de nouveaux acteurs et de nouvelles règles.

Pour bien le comprendre, on peut faire une analogie avec le développement de l’ordinateur personnel dans les années 80. Les ordinateurs sont progressivement devenus de plus en plus personnels, et à un certain moment (difficile à dater avec précision), le centre de gravité est passé du mainframe à l’ordinateur personnel. Tout à coup, des acteurs comme IBM, au centre du développement des ordinateurs dont ils étaient les constructeurs, perdent la main au profit de nouveaux acteurs comme Microsoft, qui proposent les outils d’exploitation de cet objet personnel. D’une certaine façon, nous sommes alors passés de l’aire du PC 1.0, avec IBM comme acteur principal, à l’heure du PC 2.0, beaucoup plus personnel, avec Microsoft comme leader. Il ne s’agit pas d’une définition, mais d’un fait !

Le Web 2.0 est très similaire. Il y a aujourd’hui un « tipping point » dans le développement du Web. Internet a 25 ans, le Web déjà 15 ans. Au début, ils n’étaient qu’un « plus » parmi les applications et les services utilisés sur les PC. Ils sont aujourd’hui passés au centre. L’introduction en Bourse de Google en août 2004 a certainement été emblématique de ce tournant, mais en fait il faut analyser ce passage comme l’arrivée d’Internet au cœur des PC. Le pouvoir s'est de nouveau déplacé.

Les effets de réseau ("network effect") au cœur de la nouvelle ère

Pourquoi ce déplacement du pouvoir ? En fait, avec le développement d’Internet, les logiciels ont perdu leur pouvoir et leur rôle structurant. Ils sont devenus des commodités, et c’est le Web qui est en train de devenir la plate-forme principale, plus le PC. Ce qui compte aujourd’hui, ce sont les données, plus les logiciels.

Les internautes sont actifs sur Internet, ils créent des données, en partagent, en fournissent. Et ces données « parlent » entre elles. Il se crée une intelligence collective. La façon dont Google gère la pertinence des résultats des recherches sur Internet en est une bonne illustration : c’est le système du Page Rank, basé sur la façon dont les utilisateurs valorisent la pertinence des données. Ce n’est pas Google qui détermine cette pertinence, mais l’intelligence collective des utilisateurs qui analysent des milliards de données et, par leur intérêt pour le résultat et sa pertinence dans leur requête, déterminent la valeur du résultat. La valeur, qui était dans le logiciel, passe donc dans les données, associées aux effets de réseaux.

Les effets de réseaux, permis par Internet et le partage qu’il autorise, appliqués aux données créent la nouvelle valeur. C’est le cœur du Web 2.0.

La bonne compréhension de ce phénomène différentie les entreprises du Web 1.0 de celles du Web 2.0. Le succès fulgurant d’entreprises comme MySpace ou YouTube, qui repose sur cette très bonne compréhension des effets de réseaux, en est l’illustration.

Nous ne sommes qu’au début de cette nouvelle ère. De nombreux nouveaux acteurs et de nouveaux services vont apparaître. Même si on a déjà une idée de ceux qui vont être les grands gagnants et les grands perdants. Google, s’il ne fait pas d’erreur majeure, sera certainement un de ces grands gagnants."

Propos recueillis par Dominique Piotet, à San Francisco pour l’Atelier, avec Francis Pisani, pour Transnets.net

(Atelier groupe BNP Paribas - 01/12/2006)

(1) Le concept de Tipping Point, formalisé par des sociologues dans les années 60, a été repris et étendu par Malcolm Gladwell, dans son livre Tipping Point, qui connait un grand succès aux Etats-Unis

mardi 28 novembre 2006

Jean Rochefort fait son cinéma en ligne avec IDTGV

"Pourquoi ça marche, IDTGV ?" est le slogan imaginé par Devarrieuxvillaret pour la nouvelle campagne publicitaire d'IDTGV, qui se déroulera exclusivement sur Internet. Au menu, un film de 4 minutes, détonant et décalé, à voir uniquement sur le site www.idtgv.com à partir du 4 décembre. Reprenant tous les codes du cinéma (casting, décor…), il met en scène Jean Rochefort et…une guenon. Un dispositif assorti d'un jeu participatif en ligne, du 11 au 24 décembre, qui permettra à des internautes de gagner un an d'IDTGV gratuit.

vendredi 24 novembre 2006

SNCF : L'atelier des idées par TBWA






http://www.atelierdesidees.sncf.com/


Le iPhone d'Apple

Les rumeurs s'accélèrent autour d'un futur téléphone mobile signé Apple. Impossible pour l'instant de savoir à quoi il ressemblera, on en est réduits à se contenter des modèles 3D qu'imaginent les fans de la marque, mais pour le reste, on sait déjà presque tout de la bête.

jeudi 23 novembre 2006

Vuarnet investit le Web


Historiquement liée à l'univers de la montagne, Vuarnet lance une campagne de marketing viral pour la saison hiver 2006-2007. Via le site www.crashtests-vuarnet.com, la marque investit le Web avec des minifilms mettant en scène ses deux ambassadeurs : Guerlain Chicherit, triple champion du monde de free-ride, et Mathias Wecsteen, double champion du monde de half-pipe, qui testent les produits maison dans des conditions extrêmes.
Source : Stratégies

mercredi 22 novembre 2006

Vinci a gardé le meilleur pour la télé

A la suite d’une prise de parole institutionnelle en presse quotidienne où Vinci détaillait son engagement citoyen dans un Manifeste (Euro RSCG C&O), le premier groupe mondial de construction et de concessions s’exprime en télévision cette fois, avec un film spectaculaire signé Leg (Havas) et réalisé par Xavier Mairesse (Wanda). Des personnes figurant les collaborateurs du groupe, s’y escaladent les unes sur les autres pour bâtir les piliers d’un pont gigantesque permettant de relier deux avancées rocheuses. Le film conclut : "Nos constructions ne sont pas que de béton et d’acier". Le film est diffusé jusqu’au 10 décembre puis du 15 janvier au 5 février, tandis qu’une campagne est développée jusqu’en mars en presse magazine, puis en radio en décembre.

Le site de la campagne
Le site de l'agence Leg
Source : CB News

mardi 21 novembre 2006

EDF choisit EURO RSCG C&O

EDF a porté son choix final sur l’agence Euro RSCG C&O, filiale d’Havas, mettant un terme à l’appel d’offres initié en avril dernier et portant sur la globalité de son budget en communication estimé à 60 M€. Euro RSCG C&O, en charge de la communication institutionnelle depuis 2003, met ainsi également la main sur le volet commercial pour une durée de quatre ans, au détriment de Publicis Conseil, agence sortante mise à l'écart la semaine dernière. Cette dernière figurait en short-list aux côtés d’Ogilvy & Mather, finaliste, Callegari Berville Grey, DDB Paris et M&C Saatchi. Avec, entre autres, Orange (BtoB), RATP et maintenant EDF, l’agence présidée par Laurent Habib aura décroché quelques uns des plus importants budgets remis en compétition cette année.

mercredi 15 novembre 2006

Grands Prix Ujjef 2006

Tous les résultats des 20ème Grands Prix de l'Ujjef - Communication et Entreprise sont en ligne !
La remise des Grands Prix 2006 s'est tenue ce lundi 13 novembre au Cirque d'Hiver-Bouglione, à Paris. Placés sous le haut patronage de Monsieur Bertrand Delanoë, maire de Paris, les Grands Prix 2006 ont récompensé devant l'interprofession de la communication d'entreprise 17 supports de communication parmi près de 200 dossiers de candidature déposés.L'Institut national du Cancer, a reçu le Grand Prix Ujjef pour son ouvrage sur le traitement du cancer et chute de cheveux, réalisé par l'agence Verbe; le Prix spécial du Jury a été décerné au Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie pour son site internet Cyber-budget, réalisé par Paraschool.

Prix de la Communication des Collectivités Locales et Territoriales
Prix de la meilleure Campagne de Relations Publiques
Prix de l'Edition d'Entreprise
Prix du Dispositif Editorial
Prix du Journal de Réseau
Prix du Journal International
Prix du Livre d'Entreprise
Prix du Média Externe - BtoB et institutionnel
Prix du Média Externe - BtoC Prix du Média interne/externe - Multimédia Prix du Média Interne Administration et entreprise - Imprimé
Prix du One Shot Prix du Rapport Annuel
Prix du Site Internet
Prix du Site Intranet
Prix de la Création
PRIX SPECIAL DU JURY GRAND PRIX UJJEF 2006

jeudi 9 novembre 2006

Un site internet pour évaluer sa consommation d'alcool


Les Brasseurs de France ont mis en ligne mercredi un site internet qui permet, à défaut du taux d'alcoolémie, d'évaluer la quantité totale d'alcool consommée quelle que soit la boisson, de l'apéritif au cocktails en passant par le vin ou la bière. reperes-alcool.com évalue la quantité totale consommée pour 700 produits à base d'alcool (vins, champagnes, liqueurs, bières...). Ainsi un verre de 4 cl de whisky à 40 degrés affichera un résultat de 1,4 unité d'alcool et une bouteille de 33 cl de bière à 6,5 degrés 1,1 unité. S'appuyant sur les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le site préconise de ne pas absorber plus de deux unités d'alcool (20 g) par jour pour les femmes et pas plus de 3 pour les hommes. Pour accompagner son lancement, les Brasseurs de France, vont lancer vendredi sur le thème "la bière s'apprécie avec responsabilité". L'adresse du site sera également apposée sur tous les packs de bière.

Détente : Têtes à claques.tv

mercredi 8 novembre 2006

Incredibly Mini. The new Mini !

Nouveau site pour Credit On Line


Credit-On-Line lance la nouvelle version de son site Internet dans un nouvel univers graphique qui apporte à l’internaute plus de lisibilité.
Cette mise à jour a permis d’introduire de nouveaux services comme la rubrique « Conseil Financement ». Pour accéder à cette assistance conseil crédit, il suffit à l’internaute de remplir un petit formulaire pour se voir appeler par un conseiller financier. Ainsi les internautes peuvent bénéficier d’une offre adaptée à leurs besoins, au meilleur taux et d’obtenir des réponses à leurs questions.
Le site met également à la disposition des internautes un « dictionnaire du crédit » ainsi que des « simulations de crédit » en ligne afin de les aider à faire le meilleur choix en terme de durée ou d’endettement.

Comme pour l'ancienne version du site, le portail propose et répond à tous les besoins de crédits ou de financements de personnes de 18 à 85 ans : prêt immobilier, crédit personnel / crédit consommation, rachat de dettes, automobile, moto, prêt permanent, carte de crédit, assurances, défiscalisation. Il traite également les demandes de complémentaire santé ou de retraite.
Le portail de crédit en ligne ne se limite pas seulement aux demandes de particuliers mais propose aussi une offre dédiée aux petites et grandes entreprises.

La demande de financement en ligne permet à l'internaute d’obtenir des devis personnalisés en fonction de son profil, en interrogeant simultanément plusieurs établissements de crédit et cela en quelques minutes. Pour l’internaute, le service est gratuit et lui garanti l’obtention de la meilleure proposition à son besoin de financement. La demande de prêt en ligne lui permet de gagner un temps précieux. En effet, les réponses de principes sont immédiates et les premiers accords d’obtentions se font dans les 48 heures suivant la demande de crédit. L'internaute peut ensuite souscrire à l'une des propositions qui lui a été faite. Il bénéficie par ailleurs à tout moment d'un support téléphonique pour l'accompagner dans ses démarches.

Le site credit-on-line.com est visité par plus de 80 000 internautes chaque mois.

Un Concours des jeunes créatifs pendant la Semaine de la pub



L’AACC organise, avec le soutien de Adobe, Apple, Guetty Images et HP, le 1er Concours des jeunes créatifs, à l’occasion de la Semaine de la publicité qui se déroule du 27 au 30 novembre au Palais de Tokyo à Paris. Les teams créatifs de moins de tente ans, travaillant en agence et maîtrisant l’anglais, peuvent envoyer un dossier composé de 4 travaux print/film maximum avant le 13 novembre à l’AACC. Une présélection opérée le 15 novembre par un jury retiendra 20 teams qui seront réunis le 29 novembre, pour plancher sur un brief délivré la veille. Le team gagnant représentera la France à Cannes pour la Young Creatives Competition.

Publicis Net met en ligne la première boutique Petit Bateau



Publicis Net vient de mettre en ligne la première boutique Petit Bateau : petit-bateau.com. A l’image de la marque et de ses magasins, le site propose une large sélection des produits de la marque. Les internautes peuvent s’aventurer de manière ludique dans l’univers et les coulisses de la marque : de la naissance de la petite culotte à la saga publicitaire. Pour accompagner son lancement l'agence a également imaginé une campagne online. Des bannières mettent en scène des enfants turbulents qui jettent des bombes de peinture à travers la page ou vont jusqu’à "éteindre" la page web pour perturber la consultation du site. Une campagne virale (des e-cards vidéo personnalisées) viendra compléter le dispositif.

lundi 6 novembre 2006

24 heures contre la censure sur le Net avec Reporters Sans Frontières

61 cyberdissidents sont actuellement emprisonnés dans le monde pour avoir donné leur avis sur des blogs. Reporters Sans Frontières a dressé une liste cette année des treize pays "ennemis d'Internet" (Chine, Tunisie, Egypte, Vietnam, Syrie, Iran, ...) qui censurent les contenus Internet qui critiquent les autorités et le gouvernement officiel.

Pour dire non à cette censure et mobiliser un grand nombre d'internautes à leur cause, l'organisation Reporters Sans Frontières a décidé de lancer une campagne contre la censure sur Internet pendant 24 heures, entre le mardi 7 novembre, 11 heures et le mercredi 8 novembre, 11 heures, sous la forme d'une cybermanif internationale.
Reporters Sans Frontières arrivera-t-il à faire reculer les censeurs ?
Pour défendre la liberté d'expression sur la Toile et le sort des bloggers dans les pays répressifs, les internautes pourront se connecter pendant ces 24 heures sur le site www.rsf.org Chaque clic sur ce site fera évoluer le planisphère interactif des "Trous noirs du web" et permettra de faire reculer la censure. Chaque clic modifiera l'aspect de la carte du monde. L'objectif annoncé est de rétablir en une journée le réseau dans les pays qui le censurent. Tous les clics seront comptabilisés et cela permettra à Reporters Sans Frontières de dénoncer avec plus de poids les agissements d'un certain nombre de pays qui musèlent cet espace de liberté qu'est Internet.

Et à l'occasion de cette manifestation, Reporters Sans frontières lancera le 7 novembre sa propre plate-forme de blogs, rsfblog, ainsi qu'une version en arabe de son site Internet.
(Atelier groupe BNP Paribas – 06/11/2006)

COMFI 2006 Deuxième édition du salon de la communication financière

Date : Mardi 7 novembre 2006
Lieu : Palais de la Bourse à Paris

COMFI 2006 réunira pour la deuxième année consécutive, l’ensemble des professionnels de la communication financière.
Sur une seule journée le salon forum de la communication financière, permet aux professionnels de mesurer l’évolution des technologies et des techniques de communication à travers deux conférences plénières et une vingtaine d’ateliers thématiques, le tout en libre accès.
Entre chaque atelier vous rencontrerez les principaux intervenants du secteur de la communication financière sur leurs espaces privés ou au carré VIP réservé aux exposants.
Une nouveauté cette année, un déjeuner-débat sur le thème "Communication financière, entre directive transparence et Sarbanes-Oxley Act, quel modèle de réglementation adopter pour les émetteurs dans le cadre de la globalisation des marchés ?" est organisé.
Source : http://www.comfi2006.com

Havas : revenu du troisième trimestre 2006

- Un revenu de 1062 millions € en augmentation de +2,1% sur les 9 premiers mois 2006 par rapport aux 9 premiers mois 2005

- Un New Business Net de 1580 millions € sur les 9 premiers mois 2006, soit plus du double de celui des 9 premiers mois 2005


Havas annonce aujourd’hui un revenu au troisième trimestre 2006 de 343 millions d’euros contre 341 millions d’euros enregistrés au troisième trimestre 2005, représentant une croissance organique de +1,9%, après +0,2% au premier semestre 2006.

Sur les neuf premiers mois 2006, le revenu s’établit à 1062 millions d’euros, contre 1041 millions d’euros sur la même période de l’exercice précédent, soit + 2,1%.

A taux de change constant, l’évolution est de +1,1% sur les neuf premiers mois. L’impact de change est encore lié à l’appréciation du dollar américain et du dollar canadien sur les premiers mois de l’année, mais cet effet se réduit significativement sur le troisième trimestre.
Hors variations de change et de périmètre, la croissance organique sur les neuf premiers mois 2006 est de +0,7%.

Lien

vendredi 3 novembre 2006

Third Consecutive Year Agency Networks Top Gunn

Third Consecutive Year Agency Networks Top Gunn

NEW YORK, Nov. 2 /PRNewswire-FirstCall/ -- Omnicom Group Inc. agency networks BBDO Worldwide, DDB Worldwide and TBWA Worldwide were rated numbers one, two and three as The Most Awarded Agency Networks in the World for 2006 by The Gunn Report.

This marks the third year in a row that Omnicom networks have dominated the network ranking. The report also noted that in the eight years of its existence, there has been only one network that was not part of Omnicom to finish first in the network rankings.

In addition, DDB was again recognized as the World's Top Network in Europe.

In agency rankings, DDB London was No. 1 as The Most Awarded Agency in The World followed by TBWA/Paris and Abbott Mead Vickers, BBDO London, for second and third places respectively.

According to The Gunn Report, "DDB London was the first ever winner as The Most Awarded Agency in The World; now they join AlmapBBDO as a two-time winner."

AMV BBDO's commercial noitulovE for client Guinness, scored number one in The Most Awarded Commercials in the World category and DDB London's Calendar campaign for Harvey Nichols took first place in The Most Awarded Print Ads and Campaigns in the World ranking.
The Gunn Report, established in 1999, combines the winners' lists from the top 36 creative award shows in the world in determining its overall ranking.
About Omnicom Group Inc.

CONTACT: Pat Sloan of Omnicom Group Inc., +1-212-415-2109

Internet haut débit: la France compte 11,1 millions d'abonnés

L'Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes, l'Arcep, vient de publier son rapport sur le marché des services de télécommunication pour le deuxième trimestre. Principale conclusion : le secteur de l'Internet est en pleine croissance, avec 11,1 millions d'abonnés haut débit.

Selon l'Arcep, les opérateurs de télécommunications électroniques en France ont généré 10,1 milliards d'euros. Ce chiffre regroupe les secteurs de la téléphonie mobile et fixe, de l'Internet et des services de renseignements.

Tout va bien pour Internet. Le secteur affiche une croissance de 21.9 % sur un an, avec 917 millions d'euros de revenus, soit 9 % de l'ensemble des revenus des opérateurs sur le marché final, contre 7.5 % l'année précédente.

Côté abonnés, l'Arcep recense 14.2 millions d'accès à Internet au second trimestre, soit une augmentation de 2,16 % par rapport au premier trimestre. Sur ces 14,2 millions, 11,1 millions sont connectés en haut débit. En un an, avec 3 millions de clients supplémentaires, le nombre d'abonnés au haut débit a augmenté de 40,5 %. Cette embellie marque le déclin du bas débit, qui enregistre une baisse de 29,6 % d'abonnements en un an.

C'est la technologie DSL qui attire le plus les abonnés haut débit, avec 10,5 millions de clients. Viennent ensuite le câble avec 630 000 abonnements (soit une augmentation de 21,3 %) et les autres types d'accès comme la fibre optique ou le satellite, qui enregistrent une hausse de 28,5 %.

Outre Internet, l'Arcep s'est également penchée sur le secteur de la téléphonie. Si le mobile confirme son ascension avec 49 millions d'utilisateurs au deuxième trimestre et un chiffre d'affaires de 4,1 milliards d'euros, la téléphonie fixe ne déclare pas forfait. Principal atout : la voix sur IP. En un an, le nombre d'abonnements au service téléphonique sur IP a augmenté de 3 millions.

Les Clio Awards annoncent la composition de leur jury

Les Clio Awards ont dévoilé les noms des présidents du jury de sa 48e édition, pour les sept catégories qu'ils comptent. Contenu & Contact : Andrew Keller, vice-président et directeur de la création de Crispin Porter + Bogusky, Miami. Television/Cinema : John Hegarty, président et directeur de la création monde de Bartle Bogle Hegarty à Londres. Print/Affichage/Evénementiel : Craig Davis, directeur de la création monde de JWT Londres. Interactif : Mauricio Mazzariol, directeur de création interactive, DDB Brésil. Design : Peet Pienaar, directeur de création, Daddy Buy Me a Pony, Cape Town, Afrique du Sud. Radio : Mark Gross, vice- président et directeur de la création du groupe, DDB Worldwide, Chicago. Television/Cinema Technique : Daniel Kleinman, directeur de Rattling Stick Productions, Londres.
Voir la vidéo sur le site

La Nuit de la Réactivité chez Proximity BBDO le 16 novembre

Après avoir organisé l’année dernière les Andrew Parker Awards, concours créatif faisant plancher les annonceurs une journée sur un brief fictif, Proximity BBDO persiste et signe. Cette année, l’agence s’est trouvé un nouveau challenge : élaborer un concept et une création en 24 heures pour tous les briefs (réels ou fictifs) que les prospects de l’agence lui auront soumis. Le 16 novembre, les équipes de l’agence s’engageront donc dans un marathon de la créativité : la Nuit de la Réactivité. Les briefs pourront être déposés online sur lanuitdelareactivite.com, qui proposera également un bilan de l’opération.

Ask.com lance une chasse au trésor sur le Web

Le moteur de recherche Ask.com qui souhaite soutenir son développement en France vient de lancer une chasse au trésor sur Internet qui permettra au vainqueur d'empocher la somme de 10000€. Le principe consiste à effectuer des requêtes sur Ask.com afin de retrouver une page cachée sur la Toile. Des indices sont distillés sur 4 sites choisis par Ask. Cette opération au fort potentiel viral -on peut y jouer seul ou en groupe - est relayée par une campagne d'affiliation et d'e-mailing. Elle est accessible sur le-site-a-10000euros.com.

mardi 31 octobre 2006

Entrez dans l'univers artistique de Julien Cohen (Leyo) Directeur Artistique chez Kassius.

Hypnose pour les annonceurs

Au lieu d'investir des millions d'euros dans les campagnes, les annonceurs ont aujourd'hui la possibilité d'hypnotiser directement leurs clients potentiels c'est peut-être plus rentable...
Cliquez ici, Cliquez ici, Cliquez ici...
http://www.coverpop.com/whitney/index.php?var=v5

What will Schumi do Next ? Vidéos virales dans une station Shell avec Michael Schumacher

Shell, sponsor officiel de la Ferrari, a mis en ligne une campagne virale mettant en scène Michael Schumacher. Le pilote allemand est connu pour être l’ambassadeur de nombreuses marques sur les médias traditionnels. En empruntant la voie du viral, il accorde son image à une communication plus décalée. Le principe est efficace : Shell a surpris les automobilistes en organisant une caméra cachée dans l’une de ses stations service. Pour maximiser le buzz, une série de vidéos est mise en ligne au fil de l’eau.

Exemple avec la vidéo 4 : l’automobiliste rentre dans la station service pour régler son plein d’essence. Arrivé à la caisse, il ne se doute pas de ce qui va réellement lui arriver. Michael Schumacher vient lui taper sur l’épaule pour l’inviter à prendre une photo. L’inconnu accepte bien sûr avec joie. Rempli de bonheur, il sort de la station service avec sa photo et manque de se faire renverser.

Voir les autres sur You Tube

Nouveaux budgets pour W One

L'agence événementielle W One, filiale de W (Havas) annonce le gain de plusieurs budgets dans le secteur des conventions internes : Axa Investment Managers pour sa convention interne annuelle (800 personnes), avec des déclinaisons à Londres (200 personnes) et Francfort (400 personnes), la direction du courrier de la Poste (450 salariés au Stade de France), Telecom Italia et la Fnac (900 collaborateurs)

Skype: 5 millions de téléchargements de sa version pour Pocket PC

Skype renforce sa présence dans l'univers mobile. Depuis son lancement en 2004, la version pour Pocket PC du logiciel de VoIP (Voice over Internet Protocol) a enregistré un total de plus de 5 millions de téléchargements. L'application, réservée aux terminaux sous Windows Mobile, permet de téléphoner sur le réseau de Skype, gratuitement ou à des tarifs préférentiels. Pour Eric Lagier, responsable de la branche marketing, accès et appareils mobiles, "Skype for Pocket PC offre aux utilisateurs nomades la liberté d'utiliser Skype lors de leurs déplacements. Skype a fait de la téléphonie par Internet une réalité pour des millions de personnes, et nous apportons la même innovation au marché mobile. Du fait que nous portons Skype au-delà de l'ordinateur, nos utilisateurs mobiles bénéficient du meilleur des deux mondes : la simplicité d'appel gratuit et la convenance de la mobilité". Pratique ! D'autant que depuis le 5 octobre, la dernière version, la bêta 2.0, est désormais compatible avec une soixantaine d'appareils d'une vingtaine de fabricants. Cette version propose également des discussions de groupes, des avatars personnalisés, la personnalisation du profil et un bouton Skype pour les appels gratuits.

lundi 30 octobre 2006

Filles TV joue les Jackass sur le Web


Pour se faire davantage connaître et affirmer son identité, après une campagne presse en septembre dernier, la chaîne câblée Filles TV lanceune saga de films viraux déjantés sur Drôles2filles.com. Mis en ligne le 20 octobre dernier par Buzzman, le site propose des mini-spots(Neistat Brothers/Milk-Première Heure) dans lesquels Constance etVictoire, deux copines, se lancent des défis stupides et osés : sedénuder devant les caricaturistes de Montmartre, mimer un orgasme àune terrasse de café... Le site est soutenu par une campagne bannières et un partenariat avec Dailymotion.

Natixis s'annonce avec Euro RSCG C&O

Le Groupe Caisse d’Epargne et le Groupe Banque Populaire ont rapproché leurs activités de banques de financements et de projets pour créer Natixis. Pour annoncer sa naissance et attirer les actionnaires, la nouvelle marque prend la parole avec Euro RSCG C&O jusqu’en décembre avec une campagne en TV (Rad-Ish/Gang Film) depuis le 26 octobre, déclinée également en presse et sur Internet.

Le commerce en ligne touche un Français sur trois

Selon une étude réalisée par le Credoc, 41 % des Français passent par Internet pour faire leurs emplettes. Et selon un rapport de l'Association pour le Commerce et les Services en Ligne (ACSEL), le e-commerce français vient d'enregistrer une croissance de 46 % de son CA qui s'élève au troisième trimestre 2006 à 891 millions d'euros.

Les transactions (21 millions au troisième trimestre) ont connu une augmentation de 42 % en une année.

Par ailleurs, la croissance du e-commerce est deux fois plus importante que la croissance de la population des internautes. La population d'internautes compte 27,3 millions de personnes et a progressé de 12 % en un an tandis que 16,1 millions d'internautes, soit près de 6 internautes sur 10 et près de 3 Français sur 10 ont effectué un achat en ligne, soit une croissance de 24 % du nombre d'acheteurs en ligne.

vendredi 27 octobre 2006

ReLoad // The Communication Planning Agency

ReLoad est un nouveau type d'agence de communication.

Un modèle initié avec succès sur le marché anglais avec des agences comme Rise ou Nylon, qui ont une position de référence en Grande-Bretagne. Reload s’insère dans l’organisation de Publicis Groupe Media aux côtés d'enseignes comme ZenithOptimedia et Starcom. La philosophie de Reload est d’agir sur la phase stratégique, en réconciliant media et message et en dépassant le clivage media / hors-media, afin de mettre en place des systèmes de communication innovants pluri-canaux.
Reload s’adresse aux marques et aux medias qui cherchent à donner un renouveau à leur façon d’appréhender la mise en place de leurs communications pour gagner en efficacité et qui ont compris la nécessité de mettre en place des stratégies transversales. Reload met au service des annonceurs une équipe de cinq consultants généralistes (media, tendances, cibles, disposant d’une capacité unique d’analyse des évolutions de la société et des consommateurs).
POUR TOUTES INFOS :http://www.myspace.com/reloadcom
thomas.jamet@reload-pgm.com
yves.simeon@reload-pgm.com
Exemple de réalisation pour la radio Le Mouv.

Virgin Mobile poursuit sa campagne "détendu du mobile"


Virgin Mobile poursuit sa campagne "détendu du mobile", en recyclant sur le Web sa parodie de l'exorciste, signée par Hémisphère droit, associée à un jeu de saison : allowinner. http://allowinner.virginmobile.fr

A lire : La révolution Google (édition Eyrolles)

Comment les moteurs de recherche ont réinventé notre économie et notre cultutre.de John Battelle, Sébastien Blondeel et Jean-Marie Thomas, Edition Eyrolles, 279 pages, 19.90€.
Lien

veryfunnyads.com


Le programme du site est dans l'adresse: veryfunnyads.com, ou "pubs très marrantes". Le site vaut le détour et réserve quelques surprises. Comme ce film espagnol pour les chaussures Bunker mettant en scène un quiproquo fondé sur le plaisir solitaire, et qui ressemble comme un frère au spot français Cuisinella "des cuisines qui donnent envie".

Progression de 4,9% des investissements publicitaires mondiaux en 2006 selon Ad Barometer

Selon l'étude Ad Barometer, réalisée par le Bipe, pour OMD et Interdeco, les dépenses publicitaires en net pour l'année 2006 sur lesneuf premiers marchés mondiaux (Etats-Unis, Japon, Royaume-Uni, Allemagne, France, Chine, Italie, Espagne et Russie) devraient croître de +4,9% par rapport à 2005 pour atteindre 227 Mds€. En France, la progression des investissements publicitaires devrait se situer à 3,8% pour 11,5 Mds€ investis. Pour 2007, l'étude prévoit une croissance publicitaire mondiale de 4,8% (3,4% pour la France).
http://www.bipe.fr/

Nespresso anime les magasins Printemps pendant les 8 Jours Or

Durant «Les huit jours en or» du Printemps, l'agence Piment (groupe DDB) s'inspire du design de la nouvelle machine Nespresso Le Cube et invite les clients du grand magasin à vivre une expérience sensorielle, «Entrez dans le Cube». L'opération, qui se tient jusqu'au 1er novembre dans les dix-huit magasins du Printemps, commence dès les vitrines et se poursuit en entrée de magasin, avec un jeu dont la révélation a lieu sur le corner Nespresso, où attend un café à déguster.

L'opération : http://www.printemps.com/actualite/index.aspx?ArticleID=9982
Le site : http://www.nespresso.com/cube/index.php?pays=fr&lang=fr

Les Européens sont plus adeptes de l'Internet mobile que les Américains

Selon une étude ComScore menée en septembre 2006 sur les usages de l'Internet mobile en Europe et aux Etats-Unis, 25 % des Européens de plus de 15 ans utilisent fréquemment les services Internet accessibles depuis leur mobile. Soit beaucoup plus que les 19 % de leurs congénères d'outre-Atlantique. Explication. 33.4 millions d'Européens déclarent profiter de ces nouveaux services, pour 29 millions seulement de mobinautes américains. Pour le cabinet, cette disparité peut s'expliquer par une certaine difficulté à utiliser son téléphone dans un autre Etat que le sien aux Etats-Unis.

En Europe, les taux de pénétration ne sont pas homogènes d'un pays à l'autre. L'Allemagne et l'Italie, avec 34 % de taux de pénétration, sont les deux pays où l'Internet mobile est le plus plébiscité, suivis de la France avec 28 %, de l'Espagne (26 %) et du Royaume-Uni avec 24 %. Malgré ces disparités, les pays étudiés restent au-dessus du pourcentage américain. Quels sont les usages que font ces mobinautes de l'Internet sur portable ? Si aux Etats-Unis, "les trois-quarts des utilisateurs américains de l'Internet mobile accèdent au contenu fourni sur les grands portails tels que Google, Yahoo! ou MSN" annonce Bob Ivins, directeur général de ComScore Europe, "en Europe, l'Internet sur mobile reflète la dynamique de l'Internet traditionnel". En clair : les Européens préfèrent les portails d'opérateurs comme Vodafone ou T-Mobile (31 % au Royaume-Uni, 26 % en France) ou encore les sites mobiles spécifiques (23 % en Italie, 17 % en France et en Allemagne). Enfin, les deux continents se rejoignent pour le moment sur la fréquentation des sites d'e-commerce, où l'Allemagne et le Royaume-Uni avec 8 % de fréquentation, et l'Italie avec 7 %, enregistrent un score à peine plus important que les 4 % totalisés aux Etats-Unis. Mais ce n'est qu'un début...
Le site : http://www.comscore.com/

jeudi 26 octobre 2006

Nouveau site pour l'agence W&Cie (Groupe Havas)


http://www.wcie.fr/

Les ventes en ligne ont grimpé de 31% au troisième trimestre en France

Le commerce en ligne a progressé de 31% en France au 3e trimestre 2006 par rapport à la même période en 2005, selon le baromètre de l'Association pour le commerce et les services en ligne (Acsel) publié mercredi.
Au total, 11,2 millions de transactions ont été réalisées entre juillet et septembre, contre 8,8 millions au troisième trimestre 2005, selon un panel de 23 grands cyber-marchands, réalisé par le cabinet PricewaterhouseCoopers pour l'Acsel.

Vous pouvez télécharger la présentation en cliquant ici.
Le site : http://www.acsel.asso.fr/

mercredi 25 octobre 2006

Marketing Services Sephora réalisé par l'agence Millemercis

Le jeu : http://www.jeu-sephora.fr
L'agence : http://www.millemercis.net

Wiimote, l’experience par Nintendo


Pour promouvoir le lancement de son module Wiimote, Nintendo a simplement filmé la réaction des gens en train d’essayer la nouvelle console et a mis les videos sur le site…
http://fr.wii.com/


Le WEB 3 : conférence à Paris

Le Web 3, conférence sur les blogs, sera la 3ème troisième édition d’un évènement qui regroupera blogueurs, entrepreneurs et acteurs du Web 2.0 à Paris les 11 et 12 décembre. Cette manifestation fait suite à la conférence Les blogs 2.0qui avait regroupé 450 participants de 25 nationalités différentes.
http://www.leweb3.com/

mardi 24 octobre 2006

Veolia se lance en TV avec BETC Euro RSCG

Pour sa première campagne télé, Veolia arrive avec du grand spectacle signé BETC Euro RSCG et réalisé par Philippe André (Wanda). Le film traduit la place de l’humain dans l’activité déployée par le groupe, en suivant la promenade à vélo d’une jeune fille dans la ville. Différents concours de circonstance l’amènent à ne pas jamais voir les hommes et femmes, pourtant pléthoriques, en train de pratiquer leur job. La campagne sera diffusée en France et Grande-Bretagne, et sur les grandes chaînes pan-européennes.
http://www.veoliaenvironnement.com/

Champion s'essaie à la publicité interactive avec Euro RSCG Compagnie

Dans le cadre de la campagne anniversaire qu'elle lance pour ses 35ans, l'enseigne de grande distribution Champion a choisi de s'essayer à la publicité interactive. Le dispositif, élaboré par les agences MPG, Euro RSCG Compagnie et la régie Clear Channel s'appuie sur panneaux d'affichages équipés du système Bluetooth et proposant aux passants de télécharger un jeu permettant de gagner des bons d'achat.
http://www.testezvotrechance.com/

lundi 23 octobre 2006

Havas réunit l’ensemble des agences medias de MPG sous le nom de Havas Media

Havas Media fédère les marques MPG, Arena et Euromedia, les réseaux d’agences conseil média, Media Contacts, le réseau d’agences de média et de marketing interactif, Havas Sports, agence spécialisée en marketing sportif et B6 Integrated Entertainment, le réseau d’agences de mise en scène événementielle des marques en média et hors média.

En raison de la forte croissance des agences média d’Havas, implantées dans 93 pays, ce regroupement sous le nom d’Havas Média a pour but d’organiser et simplifier les structures existantes.

Fallon fait péter la peinture pour Sony Bravia !


Deux semaines avant d’être visible en France, le nouveau film pour les téléviseurs Sony Bravia vient d’être lancé en Grande Bretagne. A la suite de "Balls", dans lequel des balles multicolores dévalaient les rues de San Francisco, "Paint" illustre lasignature "Colour like no other", par des explosions de peinture sur les façades de deux immeubles. Cette grosse production signée Fallon est réalisée par Jonathan Glazer (Academy Productions).
Site : http://www.bravia-advert.com
Agence : http://www.fallon.co.uk/